Et si votre mode de management était à l’origine de la fuite des talents ?

CoachHub · 18 November 2021 · 5 min read

La France est le deuxième pays le plus touché au monde par la fuite des cerveaux.

Elle a ainsi un solde négatif de 130 000, alors que les Allemands ont un solde positif de 374 000.

Cela crée donc un paradoxe sur le marché de l’emploi en France.

Alors que la courbe du chômage peine à s’inverser, les employeurs éprouvent de plus en plus de difficultés à recruter et retenir les meilleurs talents.

Et si cette fuite des talents s’expliquait par un mode de management obsolète ?

Une piste à creuser.

La fuite des talents s’intensifie en France

La France est le deuxième pays le plus touché au monde par la fuite de ses cerveaux. Elle se retrouve ainsi avec un solde négatif de 130 000. Et cette fuite des talents concerne principalement les jeunes diplômés. En effet, le nombre de jeunes partant à l’étranger a doublé ces dix dernières années. La fuite des talents est donc un sujet qui inquiète de plus en plus les entreprises françaises.

Mais qu’est-ce qui pousse les jeunes talents à fuir le pays ? Problème de rémunération, volonté d’acquérir une expérience internationale dans un contexte de mondialisation, manque d’opportunités en France… Autant de facteurs qui en sont la cause. Cependant, l’explication qui revient le plus souvent semble être des conditions et un environnement de travail peu attractifs. Par là, on entend alors manque de confiance de la part des managers, équilibre vie pro/vie perso bafoué, mauvaises relations interpersonnelles, mais aussi responsabilités et autonomie quasi nulles. Ce qui pousse également les nouveaux talents à se lancer en freelance. Ainsi, 1 Français sur 5 aurait l’envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et de quitter définitivement le salariat.

Comment lutter contre la fuite des talents ?

Bonne qualité de vie au travail

Aujourd’hui, le bien-être psychologique en entreprise est un enjeu de taille pour une bonne gestion des talents. Entre 86 et 92 % des salariés de PME sont unanimes sur le sujet. Et les DRH seraient 66 % à s’accorder sur la nécessité de bonifier les relations internes. Mais alors, comment faire pour améliorer la qualité de vie au travail ? L’idée est de renforcer la cohésion d’équipe et la communication en interne. Pour ce faire, rien de mieux que les séminaires, les afterworks et les sessions de team-building. Les réunions collaboratives régulières et les outils collaboratifs jouent également un grand rôle dans la rétention des talents. Et pour cause, ces solutions de gestion des ressources humaines favorisent l’entraide et la collaboration, en présentiel et en distanciel.

Rémunération intéressante pour attirer les meilleurs talents

Le salaire reste avec les années un critère d’acquisition de talents et de fidélisation important. Ce pourquoi, il est fondamental de revaloriser les salaires, notamment le salaire en début de carrière. Cela vaut aussi pour les augmentations dans le temps, en vous assurant de rémunérer vos employés à la hauteur de leur talent et de leur investissement au sein de la société. Ne voyez pas cela comme une dépense, mais plutôt comme un investissement. Une bonne rémunération réduit considérablement le turnover, ce qui permet des économies sur le coût de l’embauche et donc des économies sur le long terme.

Valorisation des potentiels

Pour attirer et retenir les talents, il est nécessaire d’investir dans un processus de recrutement adapté : recruteur bienveillant, perspective de carrière, stratégie de talent management efficace, culture d’entreprise forte et développée, marque employeur attractive… Pour les fidéliser, il faut mettre en avant les talents internes.

Si vous freinez les capacités d’un employé, vous mettez toutes les chances de votre côté pour le faire fuir. En tant que manager, vous avez pour rôle de reconnaître le fort potentiel de vos collaborateurs et de le valoriser. Pour ce faire, vous devez lui confier les bonnes missions, celles qui correspondent à ses compétences et connaissances. Cela implique donc de le responsabiliser et de lui faire confiance en lui accordant une totale autonomie.

La valorisation des soft skills et hard skills passe aussi par la gratitude. Prenez le temps de féliciter et de remercier un collaborateur pour son travail en fin de mission !

Développement professionnel des talents

42 % des membres de la génération Y affirment être prêts à quitter une entreprise s’ils n’apprennent pas assez rapidement. Pour contrer la fuite des talents, la mise en place d’un plan de formation professionnelle s’impose alors. Avec la transformation numérique, le développement professionnel tend de plus en plus vers une culture de l’apprentissage digitalisé à la demande (digital learning). Concrètement ? La formation présentielle perd du terrain pour des méthodes alternatives comme le blended learning et l’université d’entreprise ou entièrement digitalisées comme le mobile learning. Pour favoriser le développement des compétences internes et gagner en compétitivité, vous devez donc adopter ces types de formation innovante.

De manager à leader

Comme vu précédemment, un mauvais management peut nuire à la fidélisation. Pour favoriser la rétention plutôt que la fuite des talents, il est donc primordial d’avoir un manager et leader au sein de l’équipe. Qu’est-ce qu’un manager et leader ? Une personne capable de gérer une équipe tout en l’inspirant et la guidant par son exemplarité. Grâce à sa démarche proactive, le manager et leader fait face aux imprévus avec brio et gère les crises d’une main de maître. Enfin, fédérer les talents est sa compétence première. Il maintient une bonne dynamique relationnelle au sein du groupe, favorisant bien-être et performance.

Un talent manager leader se démarque donc par un sens de l’écoute, de la communication, de l’initiative et de l’organisation très développé. Mais n’est pas manager et leader qui veut ! Pour ce faire, l’entreprise doit mettre en place un plan de formation managériale. La formation expérientielle permet ainsi d’acquérir des connaissances techniques. Mais cela ne suffit pas ! Il faut également passer par le coaching pour développer le savoir-être (leadership) des managers en plus de leur savoir-faire. Ces séances d’accompagnement apprennent ainsi au coaché à gérer ses émotions en public, à faire confiance et à se faire confiance, à communiquer de manière non violente… Faites appel aux coachs CoachHub pour accompagner vos managers et ainsi attirer et conserver les talents !

Création de valeur et impact du coaching

Découvrez la dernière étude

Télécharger l'ebook

Développement du leadership et des compétences

Accompagnez et développez les salariés dans toute l'organisation.

Découvrir le programme

Appelez-nous (+33 1 86 26 46 63), envoyez-nous un email (mail@coachhub.com) ou cliquez sur le lien ci-dessous.

Bureaux

La plateforme coaching digital leader mondial

CoachHub est le leader mondial du coaching digital permettant aux entreprises de créer des programmes de coaching personnalisables et mesurables pour tous les collaborateurs. Grâce au coaching, les entreprises sont en mesure de constater sur le long terme un engagement accru des salariés, une productivité plus élevée ainsi qu’une baisse du turn-over. CoachHub dispose de son propre réseau de plus de 3 500 coachs professionnels certifiés dans 90 pays sur 6 continents avec des sessions de coaching disponibles dans plus de 60 langues et compte plus de 500 clients à son actif. Nos programmes sont conçus grâce à la R&D avancée de notre Coaching Lab, dirigé par le professeur Jonathan Passmore, et notre Conseil Scientifique. CoachHub est soutenu par des investisseurs technologiques de premier plan, dont Sofina, SoftBank Vision Fund 2, Molten Ventures, Speedinvest, HV Capital, Partech et Silicon Valley Bank/SVB Capital. En septembre 2021, CoachHub a racheté le pionnier français du coaching digital MoovOne afin de former un leader mondial dont la mission est de démocratiser le coaching.
This site is registered on wpml.org as a development site.