Et si la posture managériale était la clé pour conduire le changement ?

Un projet de transformation ne peut se faire sans une évolution majeure du style de management de l’entreprise.

Et ce, peu importe la taille ou le domaine d’activité de cette dernière.

Le rôle d’un bon manager est alors d’améliorer le management des équipes afin d’accompagner la conduite du changement.

Pour ce faire, il doit donc adopter de nouvelles pratiques et de nouveaux outils.

Mais la question que tout le monde se pose est : quelle est la posture managériale à adopter ?

Les conséquences du changement : stress, défiance et résistance

Les changements sont inhérents à la vie d’une entreprise. Et que ces transformations soient brutales ou progressives, elles peuvent affecter négativement les collaborateurs. Selon une étude QualiSocial, 9 salariés sur 10 seraient réfractaires au changement. Et ce, non pas par pur conservatisme, mais par peur. En effet, une fusion, le lancement d’une activité ou l’adoption d’un nouveau modèle de travail entraînent un sentiment d’insécurité.

De ces craintes et incertitudes sur l’avenir naissent alors des conflits entre collaborateurs, une perte de sens, du stress, de la défiance, de l’isolement, de la dépression et même de la résistance. Et cela, aussi bien de la part des opérationnels que des managers. Pourtant, comme évoqué en introduction, ces derniers sont au cœur d’une transformation réussie de l’entreprise.

Dès lors, comment s’assurer que les managers de proximité sont suffisamment préparés pour relever les défis à venir ? Comment les conduire à adopter une nouvelle posture managériale ? Quelles sont les compétences en management qu’ils doivent acquérir et/ou développer ?

La posture managériale à adopter

Affirmer son leadership, une condition sine qua non

Le changement entraîne une perte de repères qui n’est pas sans risques psychosociaux, comme vu précédemment. Afin d’éviter toute fronde ou tout désengagement, le manager a donc plus que jamais besoin de développer son leadership. En effet, comment peut-il piloter une équipe et l’amener à s’engager dans la transformation de l’entreprise s’il ne trouve pas en lui les ressources nécessaires pour influencer, orienter et donner de l’impulsion ?

Ainsi, il pourra prendre les bonnes décisions pour l’entreprise et pour ses équipes. Car oui, un bon leader est un leader qui fait des choix. Et qui assume également ses erreurs, quand il en fait. En effet, comme tout le monde, un manager efficace a le droit à l’erreur. Autonomie, pouvoir de la vulnérabilité, confiance en soi, savoir-être, intelligence émotionnelle, assertivité… Autant de choses qui s’apprennent en formation managériale et en coaching, d’où l’importance d’un processus d’apprentissage continu pour les managers.

Adopter une posture managériale de communicant pour réussir la transformation

Lorsque l’entreprise connaît des transformations majeures, communiquer devient la priorité du manager performant. Il lui incombe de porter la vision et de donner du sens au plan d’action mené. Pour ce faire, il doit faire preuve de pédagogie en expliquant clairement aux équipes les causes du changement, ainsi que les bénéfices attendus. Pour mener à bien ses missions, il doit donc maîtriser les techniques de management et de communication fondamentales. Parler en public, mener une réunion, désamorcer les conflits, mais aussi gérer ses émotions font partie des compétences managériales nécessaires pour conduire le changement.

Bien évidemment, ses dires doivent être en adéquation avec ses actes. Un discours franc et surtout transparent sur la transformation reste donc essentiel pour maintenir les équipes dans une dynamique tournée vers la performance collective. Cette cohérence se retrouve également au sein de l’équipe de management de projet et des membres de la direction. Ces derniers doivent délivrer des messages qui convergent vers un même point.

“Communiquer” signifie également “savoir écouter”. Un manager accompagne plus qu’il ne dirige. Et pour ce faire, il écoute avant d’être entendu. Une écoute active des craintes, des désaccords, des incompréhensions et des doutes de chaque collaborateur s’avère donc essentielle. Réservez un accueil bienveillant et montrez de l’empathie face à leurs inquiétudes !

Accompagner et soutenir les individus pour transformer l’entreprise

Dans cette période de transformation, les craintes et les inquiétudes peuvent vite apparaître. Il est donc important d’accompagner ses collaborateurs au mieux. Pour ce faire, il n’est plus question de se contenter d’organiser des réunions mensuelles pour faire le point. Les managers de proximité doivent se rendre sur le terrain. Le soutien apporté peut alors être :

  • opérationnel : aider les employés dans leurs tâches quotidiennes
  • émotionnel : motiver son équipe et lui remonter le moral en cas de doutes
  • informationnel : clarifier la situation et répondre aux interrogations des employés avec empathie et honnêteté. Cela peut également être l’occasion de vérifier que les objectifs fixés ont bien été compris.

L’idée ici est d’adopter une posture managériale solidaire et de montrer aux employés qu’ils peuvent compter sur leur direction pour les accompagner. En plus de les soutenir, il peut être important de les rassurer également.

Pour ce faire, rien de mieux que des messages positifs. Attention, être optimiste ne signifie pas être naïf ou utopiste. C’est être capable d’analyser une situation et de réfléchir à la manière de l’aborder. Cela revient, par exemple, à mettre en avant ce que les employés ont à gagner avec ce changement. La focalisation sur les bénéfices attendus promeut ainsi le désir et évite l’anxiété anticipatrice.

Le manager de proximité doit donc être en mesure de rassurer tout en restant honnête sur l’incertitude liée à la transformation des organisations. Son objectif est de conserver la confiance de ses collaborateurs, et de maintenir chez eux un bon niveau d’engagement et de performance.

Les managers sont-ils suffisamment préparés?

Un manque de préparation évident

En 2019, CoachHub s’est associé à OpinionWay pour réaliser une étude sur le rôle des managers dans la transformation des entreprises auprès de 310 managers de proximité et 102 dirigeants. Celle-ci révèle alors que les transformations organisationnelles sont au premier plan des préoccupations pour plus de 70 % des répondants. Et bien qu’au cœur de cette transformation, seuls 15 % des managers de proximité sont formés pour l’accompagner… La conséquence de cette impréparation ? 21 % d’entre eux subissent les transformations au lieu de les accompagner.

Coaching managérial pour être mieux préparé

Dans ce contexte, il est indispensable de libérer le potentiel individuel de chaque manager en proposant un accompagnement véritablement personnalisé, qui va leur permettre d’évoluer et d’acquérir de nouveaux softs skills. Ils seront ainsi équipés pour animer et piloter les équipes et ainsi devenir acteurs de la transformation. Avec le coaching professionnel, les changements de comportements et les progrès sont visibles très rapidement. La relation unique qui se crée avec le coach et l’orientation résultat permet à chacun de progresser en quelques séances. Grâce à ce management d’équipe plus bienveillant et proactif, les managers adoptent la bonne posture managériale pour accompagner la transformation !

Leave a Comment

Your email address will not be published.



Bureaux

La plateforme coaching digital leader mondial

CoachHub est le leader mondial du coaching digital permettant aux entreprises de créer des programmes de coaching personnalisables et mesurables pour tous les collaborateurs. Grâce au coaching, les entreprises sont en mesure de constater sur le long terme un engagement accru des salariés, une productivité plus élevée ainsi qu’une baisse du turn-over. CoachHub dispose de son propre réseau de plus de 3 500 coachs professionnels certifiés dans 70 pays sur 6 continents avec des sessions de coaching disponibles dans plus de 60 langues et compte plus de 500 clients à son actif. Nos programmes sont conçus grâce à la R&D avancée de notre Coaching Lab, dirigé par le professeur Jonathan Passmore, et notre Conseil Scientifique. CoachHub est soutenu par des investisseurs technologiques de premier plan, dont Draper Esprit, HV Capital, Partech, RTP Global, Signals Venture Capital et Speedinvest. En septembre 2021, CoachHub a racheté le pionnier français du coaching digital MoovOne afin de former un leader mondial dont la mission est de démocratiser le coaching.
This site is registered on wpml.org as a development site.