Les dix exercices de coaching digital les plus populaires

Si chaque relation de coaching est différente, l’objectif ultime est toujours le même : aider les personnes à réaliser leurs objectifs.

Chez CoachHub, nous définissons le coaching comme un partenariat avec nos clients et comme un processus créatif qui invite à réfléchir et donne envie de devenir la meilleure version de soi-même.

Tourné vers l’avenir et orienté objectif, le processus de coaching vise à activer les ressources internes et externes.

Le coaching a beau être une démarche très individuelle, taillée sur mesure, cela n’empêche pas les coachs de recourir à des exercices communs, étayés par des recherches et qui ont prouvé leur efficacité. Voici dix des exercices les plus populaires utilisés en coaching digital.

 

1. Auto-évaluations et exercices introspectifs

Pour clarifier les objectifs personnels et déceler le potentiel de développement, tout en améliorant la connaissance de soi, la plupart des relations de coaching digital commencent par une évaluation sous forme de test psychométrique ou de réflexion sur soi.

Ces évaluations initiales peuvent aider à y voir plus clair dans la situation de la personne coachée et servent de repère pour mesurer les progrès. Liz Pavese, Senior Behavioral Scientist chez CoachHub, indique qu’au début d’un parcours de coaching, une évaluation peut aider la personne coachée à réfléchir sur ses points forts et son potentiel de développement.

Parmi les auto-évaluations couramment utilisées en coaching digital, on trouve notamment l’inventaire MBTI (Myers Briggs Type Indicator), le questionnaire FIRO (Fundamental Interpersonal Relations Orientation), le questionnaire 16PF ou encore le test CliftonStrengths. Toutes les personnes coachées par CoachHub effectuent une auto-évaluation avant leur première session digitale.

Psychologue organisationnelle et coach d’entreprise, Anne Scoular affirme que les évaluations peuvent améliorer le processus de coaching principalement de deux manières : (1) les évaluations peuvent aider un coach à mieux comprendre son client dès le début du processus de coaching et (2) « …les évaluations en coaching peuvent être la meilleure leçon à tirer [pour la personne coachée]. »

 

2. Débriefing de feedbacks en temps réel

L’auto-évaluation et l’auto-réflexion occupent une place majeure dans le processus de coaching. Mais il est également important de parler des feedbacks provenant des managers et des collègues. Selon HBR, « lorsque les dirigeants découvrent que les autres les voient différemment de ce qu’ils veulent montrer ou de la façon dont ils veulent être perçus, ils ont le choix : soit ils redéfinissent leur vision d’eux-mêmes, soit ils changent leur comportement. »

Même si beaucoup d’entreprises comme Deloitte ou Microsoft ont abandonné les bilans de performance dépassés – que certains qualifient de « relique de l’ère industrielle » – les entreprises progressistes voient encore de l’intérêt à sonder les collaborateurs, effectuer des entretiens approfondis et autres évaluations à 360° en temps réel. Débriefer ce type de feedback peut être utile dans une relation de coaching.

 

3. Fixation d’objectifs stratégiques

Dans le cadre d’un processus orienté solution, Liz Pavese ajoute que la fixation d’objectifs constitue un élément clé du coaching. Durant la phase de fixation d’objectifs, le coaché et le coach définissent des étapes, des exercices et des micro-apprentissages. Le processus de fixation d’objectifs varie d’un coach à l’autre, mais la plupart des objectifs se fondent sur les lacunes ou les faiblesses mises en lumière par les évaluations initiales.

Secouée par une période de turbulences en pleine crise de COVID-19, Japan Tobacco International (JTI) a fait appel à CoachHub pour épauler son personnel. Si l’on en croit des données récentes, 89 % des personnes coachées déclarent que le coaching les a aidées à atteindre leurs objectifs. Les exercices de fixation d’objectifs sont un point essentiel du processus de coaching digital.

Il peut s’agir de buts spécifiques comme accroître l’engagement des salariés, de définir des objectifs de performance comme le renforcement des compétences de gestion des conflits ou d’objectifs de développement des talents comme le soutien apporté à de nouveaux managers. Chaque objectif individuel est généralement défini au moyen d’une structure telle que le cadre SMART, qui permet de créer des buts spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels.

 

4. Exercices de journaling en conscience

Le journaling est un exercice de coaching polyvalent, utilisé dans différents contextes et relations de coaching. Les coachs peuvent recommander une écriture intuitive ou définir des trames spécifiques de journaling comme le Conflict Coaching Road Map for Journaling, qui aide les professionnels à prendre conscience de la manière dont ils appréhendent les conflits et à mieux les gérer.

Selon SHRM, le journaling peut servir à « …prendre conscience de ses émotions et de ses comportements et à suivre sa propre progression vers ses objectifs. » Si une personne coachée ne sait pas par où commencer, le coach peut lui proposer des amorces. Professeure en comportement organisationnel, Nancy Adler recommande le journaling pour répondre à des questions du genre : « Comment est-ce que je me sens en ce moment ? » ou « Qu’est-ce qui mérite ma plus grande attention dans mon leadership, dans ma vie, dans le monde ? »

Liz Pavese évoque un autre genre de journaling, très courant : le « journaling du futur soi ». La personne coachée doit imaginer son avenir et décrire comment elle le voit et le ressent. « La visualisation du futur soi, ajoute Liz Pavese, peut l’aider à ajuster au mieux ses objectifs de manière à ce qu’ils soient plus en accord avec cette vision. »

 

5. Identification des valeurs et principes fondamentaux

Les exercices sur les valeurs sont très appréciés dans le domaine du coaching digital, parce que, comme le souligne Liz Pavese : « des valeurs fondamentales clairement définies sont un point de départ essentiel et très utile pour comprendre ce qui vous tient à cœur. Les valeurs fondamentales d’une personne coachée jouent souvent le rôle d’une boussole qui va l’aider à prendre des décisions et à agir en conséquence. » Des recherches montrent également que cette orientation sur les valeurs peut accroître l’engagement des collaborateurs.

Les coachs confient souvent des microtâches aux personnes coachées pour les aider à définir leurs valeurs fondamentales et à trouver davantage de sens dans ce qu’elles font. Parmi les exercices courants, on peut citer le classement de valeurs sous forme de liste, la réalisation de cartes de valeurs ou la création d’une roue de la vie. Cette étape est importante car, en définissant ses valeurs, la personne coachée pourra plus facilement se concentrer sur le travail qui a du sens à ses yeux (et limiter les tâches qui ne vont pas dans le sens de ses valeurs). 91 % des personnes coachées par CoachHub ont ainsi pu trouver davantage de sens dans leur travail à l’issue du coaching digital.

 

6. Exercices de gratitude

La pratique de la gratitude est un exercice couramment utilisé en coaching digital parce que, selon Harvard Health, « …la plupart des études publiées [sur la gratitude] corroborent le lien entre gratitude et bien-être individuel. » Selon Liz Pavese, « si une personne coachée cherche à adopter un état d’esprit plus ouvert et optimiste, une pratique de la gratitude peut aider à développer son muscle de l’optimisme. »

L’un des exercices de gratitude les plus appréciés qu’utilisent les coachs est celui des trois bonnes choses, une pratique créée par Martin Seligman, psychologue américain. Cet exercice demande aux personnes coachées de noter chaque jour trois choses positives ainsi que leur cause. Les chercheurs ont constaté que cet exercice entraînait une augmentation du sentiment de bonheur et réduisait les symptômes dépressifs pendant six mois.

 

7. Développement et répétition des compétences en communication

La communication est reine, en particulier en période d’incertitude (comme cela a été le cas tout au long de la pandémie). De fait, les recherches de CoachHub montrent que la communication est la compétence douce, ou soft skill, la plus fréquemment utilisée par les managers des niveaux intermédiaire et supérieur. En conséquence, de nombreux coachs digitaux s’attachent à aider les personnes coachées à développer et à pratiquer leurs compétences en communication dans des cadres tels que la communication non violente et l’écoute active.

Pour favoriser le développement des compétences en écoute active, le coach peut organiser un jeu de rôles où la personne coachée devra renvoyer les émotions observées à son interlocuteur. Cela peut par  exemple prendre la forme suivante : « Si je vous comprends bien, vous vous sentez frustré parce que votre manager vous a dit une chose et que votre collègue vous en a dit une autre. Est-ce exact ?

 

8. Culture de la régulation et de la résilience émotionnelle

La résilience, ou la capacité à gérer une situation difficile ou stressante, est l’un des principaux objectifs de développement professionnel des personnes coachées. Heureusement, les personnes coachées peuvent accroître leur résilience et apprendre à pratiquer la régulation émotionnelle, une compétence étroitement liée à la résilience. Selon les données de CoachHub, 85 % des managers ayant bénéficié d’un coaching auprès de CoachHub montrent des soft skills d’un niveau supérieur à celui de leurs pairs, notamment l’agilité et la résilience.

Pour aider les personnes coachées à développer leur résilience émotionnelle, les coachs utilisent divers exercices de coaching. Comme par exemple nommer ses émotions ou dire comment on se sent, à pratiquer des techniques de pleine conscience ou encore à faire des pauses pour déconnecter.

 

9. Célébration des réussites et accomplissements

Le coaching donne aux professionnels le temps et l’espace nécessaires pour ralentir, reconnaître ce qu’ils ont accompli et célébrer – ce que beaucoup ont du mal à faire. Célébrer signifie s’autoriser à faire une pause pour profiter de ce que l’on a réalisé.

Pour aider une personne coachée à célébrer ses accomplissements lors d’une session, le coach peut poser une question du genre :« Comment allez-vous célébrer la réalisation de cet objectif ? ». Selon la personne concernée, cela pourrait être de s’offrir un massage, de s’acheter un beau présent ou de noter sa réalisation dans son journal de gratitude. Si les individus ont du mal à célébrer leurs accomplissements, le coach peut les encourager à créer une liste d’idées de célébration dans laquelle ils pourront puiser plus tard.

 

10. Identification et activation de ses propres points forts

Dans le cadre de l’approche holistique du coaching de CoachHub, les personnes coachées travaillent à leur objectif en découvrant leurs points forts. Le coaching axé sur les points forts est une approche couramment utilisée dans le domaine du coaching digital.

Elle consiste à encourager le développement en s’appuyant sur ses atouts au lieu de se concentrer sur ses faiblesses. Dieter Wunderlich, coach chez CoachHub, dit : « Devenir davantage ce que vous êtes réellement est au cœur de mon coaching. Ma marque de fabrique est celle du coach en activation des forces. J’aide les gens à découvrir et à utiliser ce pour quoi ils sont naturellement doués. »

 

Bien que le coaching soit une démarche individuelle et personnalisée, les recherches ont montré qu’il existe des exercices de coaching et un cadre de référence. Les auto-évaluations sont souvent des points de départ efficaces parce qu’elles aident les personnes coachées à mieux se comprendre et les coachs à mieux comprendre leurs clients. Les sessions de coaching sont également des espaces de sécurité psychologique où les professionnels peuvent parler de feedbacks sévères sur leur lieu de travail et cultiver la résilience émotionnelle. Le coaching digital permet aux personnes de devenir des managers extrêmement efficaces et une vraie source d’inspiration pour leurs équipes.

Leave a Comment

Your email address will not be published.



Bureaux

La plateforme coaching digital leader mondial

CoachHub est le leader mondial du coaching digital permettant aux entreprises de créer des programmes de coaching personnalisables et mesurables pour tous les collaborateurs. Grâce au coaching, les entreprises sont en mesure de constater sur le long terme un engagement accru des salariés, une productivité plus élevée ainsi qu’une baisse du turn-over. CoachHub dispose de son propre réseau de plus de 3 500 coachs professionnels certifiés dans 70 pays sur 6 continents avec des sessions de coaching disponibles dans plus de 60 langues et compte plus de 500 clients à son actif. Nos programmes sont conçus grâce à la R&D avancée de notre Coaching Lab, dirigé par le professeur Jonathan Passmore, et notre Conseil Scientifique. CoachHub est soutenu par des investisseurs technologiques de premier plan, dont Draper Esprit, HV Capital, Partech, RTP Global, Signals Venture Capital et Speedinvest. En septembre 2021, CoachHub a racheté le pionnier français du coaching digital MoovOne afin de former un leader mondial dont la mission est de démocratiser le coaching.
This site is registered on wpml.org as a development site.